Le Blog des Ripeurs

Réutiliser, réemployer ou recycler les déchets de palettes en bois

111 millions de palettes ont été collectées en 2018 soit 1,7 million de tonnes de déchets de bois, d’après un article paru chez FEDEREC. Un chiffre qui témoigne du rôle incontournable de la palette en bois dans la chaîne logistique du BTP.

Mais en pratique, une question se pose : comment sont revalorisées toutes ces palettes en bois ?

Deux types de palettes au matériau similaire mais revalorisées à l’opposé

On distingue deux sortes de palettes : les palettes dites « europes » et les palettes « perdues ».

Les palettes europes, issues de bois de qualité, sont robustes avec une capacité de charge importante. Autres atouts : elles sont traitées pour éviter la propagation d’insectes et de champignons. Leur prix onéreux leur permet d’être revendues, réutilisées ou réparées par des entreprises spécialisées.

Les palettes perdues, issues de bois de moins bonne qualité, sont fines et légères. Elles permettent par conséquent d’économiser du poids et donc de diminuer les coûts de transport. Elles sont toutefois beaucoup moins résistantes : un voyage suffit à les tasser ou les abîmer. De ce fait elles sont souvent jetées, incinérées et revalorisées en énergie thermique.


Alternative text

Cycle de vie d’une palette - FEDEREC

Le saviez-vous

Un déchet peut être revalorisé de différentes façons !

  • Réutilisation : le déchet est repris tel quel (parfois réparé) et il ressert à nouveau.
  • Réemploi : le déchet est détourné de sa fonction première et devient une ressource pour un autre projet.
  • Revalorisation de la matière : le déchet subit un traitement pour revenir à son état d’origine (un matériau).
  • Revalorisation énergétique : le déchet est incinéré ou gazéifié pour en récupérer de l’énergie sous forme de chaleur ou de gaz.
  • Enfouissement : le déchet est enfoui sous terre (la pire des solutions).

Transformer les déchets de palettes en une ressource industrielle

« Le meilleur déchet c’est celui que l’on ne produit pas ! »

Dès lors, pour aller plus loin, nous nous sommes mis en quête de filières de revalorisation plus vertueuses notamment pour les palettes perdues en bois.

Depuis 2020, plutôt que de revaloriser les palettes en énergie thermique, nous avons fait le choix de les donner à l’Établissement de Service d’Aide par le Travail de Châtillon, qui offre des activités professionnelles à des adultes en situation de handicap mental ou physique.

Dans un atelier de 80 m2, les employés de L’ESAT de Châtillon démontent, rabotent et transforment ces palettes perdues en mobilier d’entreprise. Le temps de fabrication varie de deux heures à une semaine suivant les créations et le mobilier est ensuite vendu dans différentes boutiques partenaires.

Leur déposer ces palettes, c’est le meilleur moyen de donner une seconde vie au bois ! C’est aussi et surtout un vrai exemple de réutilisation, car cela permet de transformer un déchet de chantier en une ressource qui apporte du travail et un gain financier à un établissement d’aide sociale
Précise Romain ICOL, Fondateur des Ripeurs.

Alternative text

Vous avez des palettes ou d'autres déchets de chantier ? On est là !

Vos déchets collectés par Les Ripeurs, c’est tout bénef pour vous comme pour la planète : un service de qualité n’importe où en Île-de-France, à petit prix et avec une revalorisation optimale des matériaux.

25 000T
de déchets collectés
76%
revalorisés