Le Blog des Ripeurs

Trier les déchets de chantier pour réduire son bilan carbone, ça marche!

Pour lutter contre le changement climatique, le secteur du bâtiment doit impérativement réduire son impact carbone.

En ce sens, les déchets du BTP doivent atteindre cette année un taux de recyclage de 70%. Pour y parvenir, une seule solution : l’économie circulaire.

Où commence l’économie circulaire dans le cadre des déchets de chantier ?

Le tri : le premier geste qui compte !

Favoriser le recyclage des déchets de chantier consiste en réalité à réduire au maximum l’enfouissement et l’incinération de ces derniers. Pour cause, quels que soient les déchets issus du bâtiment (béton, déchets non dangereux, bois B, métaux), les émissions de carbone de ceux qui sont triés et valorisés sont moins importantes que la pollution engendrée par l’élimination.

De manière générale, la valorisation des déchets offre deux bénéfices pour l’environnement :

  • La transformation d’un déchet est moins polluante que son élimination (enfouissement).
  • La substitution des matériaux recyclés évite la production et la transformation de matière première.

Vous l’aurez compris, la valorisation des déchets représente un moyen efficace pour inverser la courbe de l’impact carbone du BTP !

Seule condition ? Le tri, un vrai travail d’équipe qu’il est impératif de réaliser autant sur les chantiers que dans les centres de tri.

Alternative text

Le saviez-vous

D’après une étude réalisée par le SEDDRe*, la valorisation des déchets - incluant la collecte, le tri, le fonctionnement des centres de tri et la mise en décharge des déchets n’ayant pas pu être valorisés - produit beaucoup moins de CO2 par tonne collectée que l’élimination.

  • Le béton : 9 fois moins
  • Le bois : 4 fois moins
  • Le plâtre : 4 fois moins
  • Les gravats : 2 fois moins
  • Les métaux : 2 fois moins

Optimiser les trajets et limiter la consommation d'énergie !

Si la valorisation des déchets représente un levier incroyable pour réduire l’empreinte carbone, il est toutefois possible d’aller encore plus loin en réduisant :

  • Les distances parcourues par les déchets jusqu’aux plateformes de valorisation.
  • Les consommations d’énergie des engins utilisés sur les chantiers et dans les centres de tri.

Dès sa création,Les Ripeurs ont pris le parti de récompenser les artisans qui trient leurs déchets avec une réduction immédiate sur les prix. Une manière de rendre tout le monde gagnant : l’environnement comme les artisans.


Ce positionnement a eu concrètement deux conséquences très fortes sur l'impact environnemental :

  • le tri des déchets en amont des chantiers permet de déposer directement les déchets dans la bonne filière de revalorisation et limite l'usage et la consommation d'énergie des d'engins du centre de tri.
  • le prix attractif a démultiplié les commandes permettant l'optimisation et la réduction des trajets de collecte.
En tout juste trois ans, nous avons collecté 25k tonnes de déchets triés, ce qui nous a permis d’éviter 320 tonnes d’équivalent CO2 soit 320 allers-retours Paris / New York.
En sensibilisant nos clients au quotidien, nos commandes de collecte de déchets triés sont passées de 15 à 60% !
Explique Romain ICOL, Fondateur des Ripeurs.

Alternative text

Réduisez l’émission de CO2 de vos déchets de chantier en nous contactant !

Vos déchets collectés par Les Ripeurs, c’est tout bénef pour vous comme pour la planète : un service de qualité n’importe où en Île-de-France, à petit prix et avec une revalorisation optimale des matériaux.

25 000T
de déchets collectés
76%
revalorisés